Nos missions

L’Ambulatoire-Forest est un service ambulatoire actif en matière de toxicomanie,  agrée et subsidié par la Cocof pour proposer un accompagnement aux personnes justiciables, incarcérées ou non, rencontrant des difficultés liées à la consommation d’alcool, de drogues, de médicaments en vue de leur réinsertion psychosociale.

Conformément au décret ambulatoire de 1996, l’Ambulatoire-Forest :

  • Est un service ambulatoire actif en matière de toxicomanie
  • A comme mission générale l’accompagnement
  • A comme mission particulière la réinsertion
  • Avec comme spécificité la mobilité dans les établissements pénitenciers

Philosophie

La Relation au service de la Réinsertion:
L’Ambulatoire-Forest considère chaque bénéficiaire/personne comme auteur/acteur de sa demande d’aide et ce, même, dans le contexte d’une injonction judiciaire. Nous la voyons comme un possible et légitime début de travail thérapeutique.
A l ’Ambulatoire-Forest, l’accompagnement est double. Pour mener à bien notre mission de réinsertion, il est crucial d’intégrer les différents axes d’intervention dans un seul projet thérapeutique. Les intervenants psychologues et assistants sociaux travaillent main dans la main avec le bénéficiaire dans la création d’un lien de confiance.
Comme service spécialisé en matière d’assuétudes, nous accueillons la personne là où elle est dans sa consommation de produits et menons, avec elle, le projet de soins qui lui correspond.
Notre conviction est que la réinsertion psycho-médico-sociale ne peut se penser sans le contexte relationnel du bénéficiaire, dont font partie la famille, les proches et autres personnes ressources de leur réseau de soins et d’intervenants.

Pratiques

Pour mener à bien nos missions, nos champs d’action sont les suivants :

  • L’analyse de la demande : celle-ci s’effectue lors de premiers entretiens au sein des prisons ou dans nos locaux en ambulatoire. L’objectif est de pouvoir analyser la demande de la personne, ses besoins et ses attentes. Ces rencontres sont à envisager comme un échange, une discussion ouverte autour de la situation de la personne (familiale, judiciaire, sociale, psychologique, médicale). Elles permettent d’identifier l’orientation la plus adéquate vers un autre service ou la prise en charge par notre institution.
  • L’accompagnement psychosocial : celui-ci est assuré par deux intervenants de l’équipe, un assistant social et un psychologue. Nous proposons une écoute, un soutien psychologique et une aide dans vos démarches sociales en vue de la réinsertion (remise en ordre administrative, contact avec les institutions de soins, recherche de formations, etc). La prise en charge peut débuter tant en prison qu’au sein de notre service et se poursuivre, pour les personnes incarcérées, lors de l’obtention de congés pénitentiaires, permissions de sortie ou lors d’une libération.
  • Intervention systémique : dans une perspective de prise en charge globale, des rencontres familiales sont mises en place pour établir, voire rétablir, un dialogue avec l’entourage lorsque cela parait utile pour le projet de réinsertion et qu’il est souhaité par le bénéficiare et un (des) membre(s) de sa famille.
  • Travail de réseau visant à la collaboration entre les différents services ou acteurs actifs dans le projet de soin et de réinsertion de nos bénéficiaires.

Les entretiens se déroulent dans le respect de l’anonymat et avec la garantie du secret professionnel.